TEMOIGNAGE DE VERONIQUE -BRUXELLES LE 20 MAI 2013

TEMOIGNAGE DE VERONIQUE -BRUXELLES LE 20 MAI 2013

 

Je me suis offert un rendez-vous pour moi ce matin.
Comme je l'ai déjà écrit ici, la décroissance n'est pas un monde de privation constante mais de choix plus conscients.
Il y a quelques années, j'avais lu un article sur Sébastien Ledentu qui m'avait intriguée. Un coiffeur émotionnel, qu'est-ce que ça peut être...Et Lilou m'a éclairée sur la question puisqu'elle a interviewé Sébastien lors de son passage à Bruxelles l'an dernier.

J'ai consulté les tarifs sur le site internet et me suis dit "ok, je me l'offre". 120€ le premier rendez-vous. Ca les vaut. Il fût un temps, dans ma vie passée de PAM, où ça ne me dérangeait pas de claquer plus de 200€ chez Dessange pour une prestation qui n'avait rien à voir avec ce que j'ai vécu ce matin. Donc j'ai choisi de m'offrir ce moment privilégié.
Je débarque dans le cabinet orange avec des fauteuils fushia : ultra coloré. Ca tombe bien j'ai très envie de joie et de légèreté en ce moment et dès les premières minutes, c'est ce que m'inspirent le décor. C'est drôle, je réalise que je parle de cabinet comme chez un thérapeute alors que j'aurais dû dire "salon". C'est sans doute parce que ce rendez-vous ressemble plus à une consultation qu'à une bête coupe chez un coiffeur lambda.

La nuit de mon accouchement, mes cheveux ont foncé. Une amie m'a fait la remarque en venant voir Tom quelques jours après sa naissance, elle était surprise. Moi aussi. J'ai ensuite essayé de refaire des mèches, rien à faire, ça ne prenait pas. Après avoir perdu des masses de cheveux , effet postpartum, j'ai décidé de changer de tête de manière radicale. Je suis blonde depuis toujours : j'ai foncé mes cheveux. Depuis, shampooing après shampooing, le blond réapparaît petit à petit comme si mes cheveux ne voulaient pas de cette nouvelle coloration. Vous pensez que je fais là une discussion de réunion tupperware ? Que le prochain article va être sur le vernis ou les faux ongles ? Je vous rassure, pas du tout. J'avais réellement le sentiment que mes cheveux m'en disaient long sur moi. Qu'ils essayaient de me faire passer un message. C'est ce que j'avais envie de vérifier en allant chez Sébastien.

Je ne me suis pas trompée. Les cheveux parlent à Sébastien.C'est l'impression que j'ai eue ce matin. Comme s'ils lui racontaient mon histoire dans une langue que lui seul comprend. Il m'a éclairée, m'a donné des pistes de réflexion, m'a parlé de la petite fille qui était en moi et qui tentait de s'exprimer à travers mes cheveux. Il a réalisé une coupe très particulière (il explique un peu la technique dans l'interview de Lilou,je vous laisse le soin de l'écouter : il explique ça mieux que moi). Lorsqu'il coupe au rasoir, ça libère des émotions. Chez moi, c'était de la joie et une sensation de libération, de légèreté. Tout ce que je cherche à mettre dans ma vie en ce moment. Ce dont j'ai besoin. On a reparlé de la place que j'étais en train de prendre. C'est déjà ce sur quoi j'ai travaillé en constellations familiales avec Betty Desmecht, il y a quelques mois (il faudrait que je vous raconte, une très jolie expérience aussi). Cette place plus joyeuse. Me délester des responsabilités que je me colle sur le dos pour parvenir à être comme le prône Pierre Rabhi dans "une sobriété heureuse". Lâcher des peurs qui me restent et m'empêchent d'avancer sur le chemin de la décroissance joyeuse. Ce n'est pas une coupe de cheveux, c'est un travail sur moi. Comme le dit Sébastien, il coiffe l'être, pas le paraître. Ca devrait être pris en charge par la mutuelle d'ailleurs !
Pour moi qui ne suis pas une fana des rendez-vous chez le coiffeur : on attend longtemps, une mauvaise musique à fond dans les oreilles, on échange des banalités avec quelqu'un qu'on ne connaît pas avec un bruit de fond de sèche-cheveux. Ici, tout est différent. Vous êtes seul. Accueilli, écouté. En plus, c'est bon pour vous car Sébastien n'utilise pas tous les produits chimiques et nocifs qu'on trouve généralement chez les coiffeurs qui m'ont poussée à les fuir pendant ma grossesse. Et moment privilégié, le fauteuil vous masse pendant la pose des huiles essentielles.
C'est une expérience que je renouvellerai. C'est du deux en un. Vous avez une coupe de cheveux et une séance de thérapie pour le même prix. cliquez ici

 

 

Je me suis offert un rendez-vous pour moi ce matin.
Comme je l'ai déjà écrit ici, la décroissance n'est pas un monde de privation constante mais de choix plus conscients.
Il y a quelques années, j'avais lu un article sur Sébastien Ledentu qui m'avait intriguée. Un coiffeur émotionnel, qu'est-ce que ça peut être...Et Lilou m'a éclairée sur la question puisqu'elle a interviewé Sébastien lors de son passage à Bruxelles l'an dernier.

J'ai consulté les tarifs sur le site internet et me suis dit "ok, je me l'offre". 120€ le premier rendez-vous. Ca les vaut. Il fût un temps, dans ma vie passée de PAM, où ça ne me dérangeait pas de claquer plus de 200€ chez Dessange pour une prestation qui n'avait rien à voir avec ce que j'ai vécu ce matin. Donc j'ai choisi de m'offrir ce moment privilégié.
Je débarque dans le cabinet orange avec des fauteuils fushia : ultra coloré. Ca tombe bien j'ai très envie de joie et de légèreté en ce moment et dès les premières minutes, c'est ce que m'inspirent le décor. C'est drôle, je réalise que je parle de cabinet comme chez un thérapeute alors que j'aurais dû dire "salon". C'est sans doute parce que ce rendez-vous ressemble plus à une consultation qu'à une bête coupe chez un coiffeur lambda.

La nuit de mon accouchement, mes cheveux ont foncé. Une amie m'a fait la remarque en venant voir Tom quelques jours après sa naissance, elle était surprise. Moi aussi. J'ai ensuite essayé de refaire des mèches, rien à faire, ça ne prenait pas. Après avoir perdu des masses de cheveux , effet postpartum, j'ai décidé de changer de tête de manière radicale. Je suis blonde depuis toujours : j'ai foncé mes cheveux. Depuis, shampooing après shampooing, le blond réapparaît petit à petit comme si mes cheveux ne voulaient pas de cette nouvelle coloration. Vous pensez que je fais là une discussion de réunion tupperware ? Que le prochain article va être sur le vernis ou les faux ongles ? Je vous rassure, pas du tout. J'avais réellement le sentiment que mes cheveux m'en disaient long sur moi. Qu'ils essayaient de me faire passer un message. C'est ce que j'avais envie de vérifier en allant chez Sébastien.

Je ne me suis pas trompée. Les cheveux parlent à Sébastien.C'est l'impression que j'ai eue ce matin. Comme s'ils lui racontaient mon histoire dans une langue que lui seul comprend. Il m'a éclairée, m'a donné des pistes de réflexion, m'a parlé de la petite fille qui était en moi et qui tentait de s'exprimer à travers mes cheveux. Il a réalisé une coupe très particulière (il explique un peu la technique dans l'interview de Lilou,je vous laisse le soin de l'écouter : il explique ça mieux que moi). Lorsqu'il coupe au rasoir, ça libère des émotions. Chez moi, c'était de la joie et une sensation de libération, de légèreté. Tout ce que je cherche à mettre dans ma vie en ce moment. Ce dont j'ai besoin. On a reparlé de la place que j'étais en train de prendre. C'est déjà ce sur quoi j'ai travaillé en constellations familiales avec Betty Desmecht, il y a quelques mois (il faudrait que je vous raconte, une très jolie expérience aussi). Cette place plus joyeuse. Me délester des responsabilités que je me colle sur le dos pour parvenir à être comme le prône Pierre Rabhi dans "une sobriété heureuse". Lâcher des peurs qui me restent et m'empêchent d'avancer sur le chemin de la décroissance joyeuse. Ce n'est pas une coupe de cheveux, c'est un travail sur moi. Comme le dit Sébastien, il coiffe l'être, pas le paraître. Ca devrait être pris en charge par la mutuelle d'ailleurs !
Pour moi qui ne suis pas une fana des rendez-vous chez le coiffeur : on attend longtemps, une mauvaise musique à fond dans les oreilles, on échange des banalités avec quelqu'un qu'on ne connaît pas avec un bruit de fond de sèche-cheveux. Ici, tout est différent. Vous êtes seul. Accueilli, écouté. En plus, c'est bon pour vous car Sébastien n'utilise pas tous les produits chimiques et nocifs qu'on trouve généralement chez les coiffeurs qui m'ont poussée à les fuir pendant ma grossesse. Et moment privilégié, le fauteuil vous masse pendant la pose des huiles essentielles.
C'est une expérience que je renouvellerai. C'est du deux en un. Vous avez une coupe de cheveux et une séance de thérapie pour le même prix.cliquez ici