ARTICLE GAEL N°280 FEVRIER 2012 PAR BELEN UCROS

ARTICLE GAEL N°280 FEVRIER 2012 PAR BELEN UCROS

ARTICLE MAGAZINE GAEL  N° 260 – FEVRIER 2012 – Belen UCROS

Psycho-coiffure : Vos cheveux disent tout de vous

J’ai testé « la coupe vibratoire »

Formé par Rémi PORTRAIT, Sébastien LEDENTU nous accueille dans son salon privé au centre de Bruxelles :

« Le corps est un instrument de musique, les cheveux sont les cordes de l’instrument et le rasoir l’archet. La lame du rasoir mesure 7 cm, elle représente les  7 notes de musique. Quand la lame passe le long des écailles, on peut ressentir des vibrations qui se propagent à travers tout le corps et permettent la libération des émotions, tristesse ou anxiété. L’idée est de ne pas les verrouiller mais de les vivre pleinement.»

Me voilà avertie ! D’ailleurs la boîte de mouchoirs est posée bien en évidence sur la tablette…Après un shampoing adapté à la saison, je me détends grâce au massage shiatsu du crâne. Un pur délice…La coupe en elle-même se fait en deux phases : la première élimine les longueurs, la deuxième donne la forme finale à la coiffure. Pendant que le coiffeur opère,  il me conseille de fermer les  yeux pour être bien dans mon ressenti. C’est bizarre, j’ai des sensations comme si mes cheveux se dressaient sur ma tête ! Maintenant Sébastien procède à la deuxième vibration. Je  sens comme des bouffées de chaleur… » La chaleur, l’élément feu, c’est l’affectif. C’est une énergie, une forme de colère qu’on a en soi. Il faut parler, dire ce que l’on a sur le cœur par rapport à des manques…Là je vous invite à reprendre contact avec vos racines, c’est-à-dire avec vos cheveux. C’est un geste important. On confie ses cheveux pour un temps au coiffeur, il faut reprendre  la possession en les touchant. »

Après cette expérience décoiffante, mes cheveux sont plus souples et frisottent moins sous la pluie. Un bon point !

Belen UCROS

 

ARTICLE MAGAZINE GAEL  N° 260 – FEVRIER 2012 – Belen UCROS

Psycho-coiffure : Vos cheveux disent tout de vous

J’ai testé « la coupe vibratoire »

Formé par Rémi PORTRAIT, Sébastien LEDENTU nous accueille dans son salon privé au centre de Bruxelles :

« Le corps est un instrument de musique, les cheveux sont les cordes de l’instrument et le rasoir l’archet. La lame du rasoir mesure 7 cm, elle représente les  7 notes de musique. Quand la lame passe le long des écailles, on peut ressentir des vibrations qui se propagent à travers tout le corps et permettent la libération des émotions, tristesse ou anxiété. L’idée est de ne pas les verrouiller mais de les vivre pleinement.»

Me voilà avertie ! D’ailleurs la boîte de mouchoirs est posée bien en évidence sur la tablette…Après un shampoing adapté à la saison, je me détends grâce au massage shiatsu du crâne. Un pur délice…La coupe en elle-même se fait en deux phases : la première élimine les longueurs, la deuxième donne la forme finale à la coiffure. Pendant que le coiffeur opère,  il me conseille de fermer les  yeux pour être bien dans mon ressenti. C’est bizarre, j’ai des sensations comme si mes cheveux se dressaient sur ma tête ! Maintenant Sébastien procède à la deuxième vibration. Je  sens comme des bouffées de chaleur… » La chaleur, l’élément feu, c’est l’affectif. C’est une énergie, une forme de colère qu’on a en soi. Il faut parler, dire ce que l’on a sur le cœur par rapport à des manques…Là je vous invite à reprendre contact avec vos racines, c’est-à-dire avec vos cheveux. C’est un geste important. On confie ses cheveux pour un temps au coiffeur, il faut reprendre  la possession en les touchant. »

Après cette expérience décoiffante, mes cheveux sont plus souples et frisottent moins sous la pluie. Un bon point !

Belen UCROS